#10 – Quand ton corps brûle…

Mais pas vraiment de désir. Allez, c’est de saison, et vu que j’aime bien faire ma rabat-joie, je me mets en mode « Prévention. » et je vous fait un petit article sur le Coup de Soleil ! Pour nous, les gens du Sud, le beau temps est revenu. Pour vous, autres individus malchanceux, vous aurez le temps de bien réviser avant le retour de ce best friend de l’été. Pour ma part, je n’ai paaaas du tout une peau méditerranéenne, et j’ai choppé déjà deux coups de soleil, en révisant 30 min au soleil, avant de fuir, puis en bavardant sur le parvis de St Roch.Donc, en bonne révision(neuse ?), je vous ai fait un plan en trois partie, et nous prendrons une problématique bateau: dans quelle mesure peut-on parler de complexité concernant notre rapport au Soleil ?

1) Le soleil: meilleur ennemi ?

D’abord:  Pourquoi éviter les coups de soleil. Oui, vous l’avez deviné, c’est l’instant morale.

Le soleil est d’abord notre ami, il nous permet d’être en bonne santé, en nous refilant des vitamines. C’est pourquoi il faut passer un peu de temps dehors (sors ton PC !), ne pas hésiter à prendre l’air… Mais il ne faut pas abuser du soleil.

Le soleil, c’est triste, c’est moche, mais c’est comme ça, peut être dangereux. Le Soleil peut apporter des problèmes de peau, allant du moins grave (brûlure, tâches apparaissant avec l’âge…) au plus grave (mélanomes, etc, en un mot: cancer). Je ne suis pas experte sur les problèmes liés au soleil, mais voilà. D’ailleurs, vous-autres amies de la beauté, je n’y connais pas grand chose non plus, mais il paraît qu’il existe un « Capital peau » Du genre on naît avec 1000 points, et chaque fois qu’on fait subir à notre peau quelque chose d’agressif comme trop de soleil, on perd des points. Et on finit à 50 ans avec une peau de crocodile hâché. Alors qu’à 50 ans, on peut toujours avoir une belle peau. Donc on évite de faire subir des méchancetés à notre peau, et par exemple, on arrête de mettre de l’huile pour bronzer plus vite !

2) Le soleil: fuis-moi, je te suis !

En un mot: comment éviter les coups de soleil.
Puisqu’il faut toujours tout rabâcher, parce que malgré tout chaque année on choppe tous des coups de soleil… C’est le retour de l’instant morale II.

Boooon, on va se dire que vous avez tous bien vu des campagnes de pub et de prévention. Pour éviter de se brûler, on s’adapte progressivement au soleil, et selon votre type de peau évidemment. Pour moi, c’est crème indice 50+ tout l’été. Mais vous pouvez commencer par ça une semaine ou 3/4 jours, puis passer à l’indice du dessous, puis du dessous. Mais il faudrait vraiment que vous mettiez de la crème. Le visage, les pieds, tout. Ensuite, on couvre sa tête. On a tous un chapeau qui peut nous aller, suffit de le trouver. J’ai choppé un coup de soleil sur le crane une fois, et sérieusement, la biafine, ça fait pas plaisir aux cheveux. On s’hydrate, on met de la crème après s’être baigné, régulièrement, tout ça, car l’insolation ça peut craindre aussi.

3) Le soleil: quand il est en toi.

ça y est, fourbe, tu n’as pas écouté mes conseils-bateaux, et tu brûle du fond de l’âme, tu peux plus t’asseoir, tu souffres… Donc, que faire, ou que fais-je plus précisément, en cas de coup de soleil, puisqu’on a tous nos habitudes, mais que l’idéal, c’est vraiment de calmer ta douleur rapidement, et de soigner ta peau. En vrac, ce que tu peux faire:
– Prendre des douches à l’eau fraîche, si tu te cailles, fallait y penser plus tôt. Le coup de soleil est une brûlure, ajouter du chaud sur du chaud, c’est une idée stupide, donc l’eau fraîche c’est mieux, et ça devrait soulager ta douleur.
– Hydrater ta peau ! Un après-soleil direct après quand tu rentres, c’est bien. Moi j’utilise surtout de la crème hydratante, et j’ai celle-là, de la photo en bas, dont au passage je vous dit deux mots: je l’ai trouvée à Carrefour, elle m’a coûté 1€30, je la trouve pas mal, j’aime son odeur mais c’est subjectif, mais elle est un peu grasse, donc pas sous un jean à la rentrée hein, seul bémol, le distributeur, c’est une pompe et ça ne finit absolument pas la crème, et l’emballage est rigide donc pas possible de le couper pour récupérer la fin comme une pingre (oui, je fais ça…). Enfin bon, elle a un an, je balance la fin, il ne reste quasiment rien, et bon, passer la maryse dans mon tube de crème…
– Boire beaucoup d’eau. Genre beaucoup. C’est vraiment la chose à faire pour s’hydrater en profondeur, il faut absolument passer par là, car un coup de soleil indique peut-être aussi des risques d’insolation, et bon, c’est mauvais. Si t’es trop au soleil, ton cerveau bout, comme me ferait croire ma grand-mère pour que je garde ma casquette. Pas de la vodka, ni du punch hein, on boit de l’eau, purement et simplement.
– Et dernière recommandation: éviter toute nouvelle exposition des zones brûlées. On ne retourne pas au soleil la peau nue tant que le coup de soleil n’est pas entièrement guéri, et tant que la peau n’a pas retrouvé son niveau de souplesse et d’hydratation habituel. Image

Sur cette leçon de morale, je vous laisse, vous souhaite un bon bronzage (qui durera davantage s’il apparaît dans de bonnes conditions), car non, on ne sera pas « Forever Young », et que les crèmes anti-tâches de soleil coûtent un bras, et qu’un cancer de la peau, c’est très grave.

Mais soyons positif, soyez responsables et vous n’avez rien à craindre, le soleil, c’est chouette ☼

 

Bisous,

From Ana,

With love.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s